ROBOT CULINAIRE – COMMENT BIEN L’UTILISER ?

Le robot culinaire est très à la mode, mais il peut parfois être complexe. Voici un guide sur les différents accessoires et les vitesses idéales selon le type de préparation.

Quels accessoires pour quelle recette ?

Fouet : pour monter des œufs en neige, faire des meringues, faire de la mousse, faire de la pâte à beignet, des gâteaux au fromage, des soufflés, des crèmes… Il ne faut surtout pas utiliser le fouet si le mélange est épais et s’il y a du beurre et du sucre, au risque d’endommager le fouet.

Batteur : pour confectionner des pâtisseries, des gâteaux, des biscuits, des garnitures, des glaçages… L’utilisation est adaptée pour toute les préparations à base de beurre et de sucre.

Crochet : pour faire du pain, une pâte brisée etc…

Disques éminceur et râpeur : pour préparer les crudités tels que des rondelles de carottes, des pommes de terre mais aussi du gruyère râpé etc…

Lame de couteau : pour hâcher la viande et préparer des boulettes de bœufs, du steak haché ou encore des purées et des soupes.

Quelle vitesse pour quelle préparation ?

Fouet : Il vous faut augmenter la vitesse petit à petit jusqu’à atteindre la vitesse maximale.

Batteur : Si la préparation a du beurre et du sucre, il vous faut augmenter la vitesse petit à petit jusqu’à atteindre la vitesse maximale.

Si la préparation a des œufs et est crémeuse, débutez à une vitesse moyenne pour atteindre une vitesse plus élevée.

Si vous intégrez de la matière grasse à la farine, attention n’utilisez qu’une vitesse faible à vitesse moyenne.

Crochet : Il vous faut utiliser une vitesse faible à moyenne.

Disques éminceur et râpeur :Si vous tranchez,  utilisez une vitesse faible. Si vous râpez, utilisez une vitesse élevée.

Lame du couteau : Il vous faut utiliser une vitesse moyenne à élevée. N’hésitez pas à utiliser la fonction PULSE.

Suivre Morphy Richards sur Facebook